Pensée de la Semaine

385431_10150408234064332_566614565_n

« Vivre avec compassion ne signifie pas que nous devons abandonner tous nos biens, accueillir toutes les difficultés de notre famille et de notre communauté. La compassion n’est pas synonyme de codépendence. Elle n’implique pas que nous perdions le respect de nous-même ou que nous nous sacrifions aveuglément pour les autres. En Occident, il y a beaucoup de confusion à ce sujet. Nous craignons à tort d’être submergés par la souffrance des autres en nous montrant trop compatissants. Mais cela se produit uniquement quand notre compassion est unilatérale. Dans la psychologie bouddhiste, la compassion est un cercle qui englobe tous les êtres y compris nous-mêmes. Elle s’épanouit uniquement quand nous nous souvenons de nous-mêmes et des autres, quand les deux cotés sont en harmonie »

BOUDDHA, Mode d’emploi pour une révolution intérieure

Jack KORNFIELD

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s