Mantra de la Semaine

soufi

 

Un derviche errant arrive dans une ville où les habitants ne font pas confiance aux étrangers.

«Va-t’en!» lui crient-ils.«Personne ne te connais, ici!»

Le derviche répond calmement:

«Oui, mais je me connais et, croyez-moi,c’eût été bien pire dans le cas contraire»

 

   « Soufi, mon Amour » Elif Shafak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s