VACANCES

329776_10150325949749332_1909858715_o

 

Aujourd’hui… Nous nous sommes retrouvés pour la dernière fois de l’année sur les tapis jusqu’à la rentrée au mois de Septembre.

Je voudrais exprimer ma gratitude à ceux qui me suivent dans cette aventure depuis mon arrivée à Nancy. Ceux qui sont toujours fidèles au tapis et qui me permettent de continuer à apprendre. Ceux qui nous ont rejoint cette année et que j’espère continuer à voir des Septembre prochain. Les mamans qui m’ont permis de les accompagner pendant cette période spéciale que constitue la grossesse. Aujourd’hui, notre petite communauté a grandi avec la naissance de vos petits.

Je vous souhaite un été plein de rêves, à n’en pas finir. Revenez avec les yeux pleins d’étoiles et des tonnes d’histoires à raconter.

Pour ma part, je profite de l’été pour continuer à me former afin de revenir chargée de pleins de bonnes choses à vous faire partager.

 

Namasté

Publicités

Les vacances s’approchent

IMG_9287

Profitez de cette dernière semaine pour venir aux cours de yoga!

Les cours seront en pause jusqu’à Septembre. Durant cette période, j’aurais la chance de continuer à me former auprès de Biff Mithoefer, Cécile Roubaud, Murielle Burellier et Sébastien Pucelle.

J’espère vous revoir avant cette pause estival.

Namaste _/\_

Faire une chaîne de livres « Yoga & Tea »

Je continue à chercher des filleuls ou filleules! N’hésitez pas à vous joindre à cette chaîne 😉

muntsakineyoga

livrespoint

Je suis le blog d’Aleksandra (www.yoganadtea.fr) depuis un bon moment. J’adore la simplicité et la vivacité de ce blog. Il est pétillant. Il parle de ce que j’aime: yoga et thé.

Ce moi-ci, Aleksandra propose un défi: faire une chaîne de livres avec un dénominateur commun comme sujet « Yoga et thé ». Ceux qui me cotoient connaissent bien ma soif de lecture. J’essaie de lire tout ce que qui passe dans mes mains et mes yeux s’illuminent lorsque je rentre dans une librairie.

livres

Mais… comment marche cette chaîne?

On entre dans cette chaîne grâce au parrainage d’une personne qui est déjà participante. On envoie un livre à son parrain/marraine par La Poste en respectant ses goûts. Vous pouvez  envoyer un livre acheté ou déjà lu… Le prix importe peu, c’est la volonté de partager qui est à la base de la chaîne. Ensuite, on parraine 6 nouvelles personnes qui envoient à leur tour…

View original post 109 mots de plus

La science prouve enfin l’existence des méridiens

La science prouve enfin que les méridiens existent

Méridiens

Que signifie « la fusion de la spiritualité et de la science » pour vous ?

« Dans toutes les cultures et dans toutes les traditions médicales précédant les nôtres, la guérison était accomplie en déplaçant les énergies. » – Albert Szent-Györgyi, biochimiste et Prix Nobel.

Dans la Médecine traditionnelle chinoise nomme JingLuo le réseau complexe qu’emprunte le Qi pour circuler dans le corps humain. Le terme Jing évoque l’idée de trajets, ce que nous appelons les Méridiens, tandis que Luo évoque les multiples ramifications et croisements dérivant des branches principales des Méridiens. L’ensemble forme les « Systèmes-Méridiens » qui alimentent ou qui relient les différentes parties du corps, et qui établissent des connexions entre les Viscères, dans l’organisme, et les points d’acupuncture, à la surface du corps.

Pendant des siècles, dans plusieurs cultures, les anciens gardiens de la sagesse et les guérisseurs avaient une bonne compréhension du corps énergétique. Les techniques traditionnelles de guérison de Chine, d’Inde, du Japon et du Tibet, ainsi que celles d’autres pays, ont toutes parlé des canaux d’énergie, méridiens ou nadis le long desquels l’énergie vitale circule.

La vie était considérée comme un phénomène de bio-électricité et d’énergie vibratoire et par conséquent la santé tournait autour de l’équilibrage énergétique par divers moyens.
La vie existait grâce à la force de vie et à l’énergie qui traverse et anime le corps, nous permettant de bouger, respirer, digérer les aliments, penser et même ressentir.

Meridians3

Les anciennes techniques traditionnelles de guérison parlaient toutes des canaux d’énergie, sen, méridiens ou nadis.

Les canaux d’énergie

Cette force vitale ou Qi, est composée de 2 types de forces, yin et yang, et circule le long d’un réseau sophistiqué de voies énergétiques ou autoroutes, parcourant le corps.

Il y a plus de 2000 ans les anciennes cultures connaissaient l’existence de ces canaux d’énergie.
Ils sont appelés «sen» en Thaïlande, «nadis» en Inde, «méridiens», «canaux» ou «vaisseaux» en Chine et au Japon, et «canaux» au Tibet.
En Inde, où de nombreux arts de guérir orientaux ont été développés, il est dit qu’il existe 72 000 nadis ou voies d’énergie.

La maladie est considérée comme un blocage, dans ces canaux, du flux d’énergie.
Tout une gamme de traditions médicinales, y compris l’acupuncture, l’acupression, le massage et le yoga, sont fondées sur le principe de l’existence de ces canaux ou voies énergétiques, appelés aussi méridiens ou nadis, qui parcourent l’ensemble du corps dans un vaste réseau.

Bien qu’il puisse sembler un peu farfelu pour certains de considérer que le corps soit fait d’énergie alors que nous sommes constitué de chair et d’os à la base, nous sommes un champ d’énergie, intégré dans un autre champ d’énergie.

Nos corps sont de nature électromagnétique et la science a mesuré ces fréquences avec des machines de pointe, comme ECG et l’IRM, pendant de nombreuses années. De nombreuses études montrent que ces voies énergétiques et ces points conduisent l’électricité même lorsque des aiguilles ne sont pas utilisées.
Et la technique de massage Shiatsu a été créé pour obtenir les mêmes effets énergétiques.
De même, le Qi Gong, le Tai Chi et les postures de yoga, ont été créés pour augmenter la conductivité électrique aux acupoints, mais la science n’a jamais cru à l’existence des méridiens jusqu’à présent.

acupuncture2

Une gamme de traditions de guérison qui sont fondées sur le principe des méridiens. 

La recherche scientifique

Les scientifiques de l’Université nationale de Séoul ont confirmé l’existence des méridiens, qu’ils désignent comme un « système primo-vasculaire. » Ils disent que ce système est un élément crucial du système cardio-vasculaire.

Auparavant, le scientifique nord-coréen Kim Bong-Han a suggéré l’existence des méridiens au début des années 1960. Il y a plus de 50 ans, S. Kim Bong-Han a montré que de nouvelles structures tubulaires existaient à l’intérieur et à l’extérieur des vaisseaux sanguins et des vaisseaux lymphatiques, ainsi que sur la surface des organes internes et sous le derme. Il croyait que c’étaient des lignes de méridien traditionnelles. Les méridiens sont ensuite appelés « canaux de Bonghan » ou canaux, après sa découverte, et maintenant l’existence de ce système dans divers organes a été corroboré par d’autres recherches.

Les chercheurs coréens d’aujourd’hui croient maintenant que le système primo-vasculaire est en fait la composante physique du système de méridien utilisé en acupuncture.
Et ils suggèrent également que ce système soit impliqué dans l’acheminement du flux énergétique et de l’information, relayée par des bio-photons (qui sont les ondes électromagnétiques de la lumière) et par l’ADN.

DNAimage-1

Il pourrait y avoir un lien entre les méridiens, l’énergie et l’information diffusée par l’ADN.

Les scientifiques coréens étudient la médecine orientale avec des méthodes biophysiques et injectent une solution contenant un colorant spécial qui colore les méridiens. En injectant ce colorant dans les points d’acupuncture, ils ont pu voir des lignes fines. Celles-ci ne se voient pas sur les sites où ne se trouvent pas d’acu-points et donc pas de méridiens.

Les chercheurs ont découvert que les méridiens ne se limitent pas à la peau, mais sont en fait un système de canaux au travers desquels un liquide circule, et que ce liquide peut former des agrégats de cellules souches.

Auparavant, les scientifiques utilisaient une combinaison de techniques d’imagerie et de tomodensitométrie pour observer des points concentrés de structures micro vasculaires qui correspondaient clairement à la carte des points d’acupuncture créés par les praticiens chinois dans les temps anciens.

Dans une étude publiée dans le « Journal of Electron Spectroscopy et related phenomena » (« le Journal de Spectroscopie Électronique et des Phénomènes Liés »), les chercheurs ont utilisé un scanner avec un rayonnement sur des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture. Les tomodensitométries ont révélé une distinction claire entre les structures anatomiques des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture.

Blue-die-pic

Les chercheurs ont injecté une coloration spéciale qui teinte les méridiens. 

Le système des méridiens

Il y a 12 paires de méridiens primaires et 2 méridiens simples intermédiaires, 6 yang et 6 yin. Les méridiens yang descendent le long du corps et les méridiens yin remontent le long du corps.

Chaque méridien est également lié à un élément.
Chaque méridien est plus actif à un certain moment de la journée ou de la nuit et chaque méridien est influencé par un élément ou une saison.

La nature des méridiens dans leur structure élémentaire, et comme vaisseaux transportant la force de vie, montre la connexion complexe et profonde de notre corps à l’univers, au niveau cellulaire.

Nous sommes intimement liés par les éléments, la structure énergétique et les flux d’énergie, à toute vie, à un niveau cellulaire.

Notre terre est aussi connu pour avoir des voies énergétiques ou des lignes telluriques, comparables aux méridiens.

MeridianMannequin2

La carte a été créée par les praticiens chinois il y a près de 2000 ans.

Comment les méridiens sont-ils liés à notre santé ?

Notre corps a besoin d’équilibre.

Un flux ou une énergie équilibré, pas trop ou pas trop peu, est propice à une bonne santé.

C’est le même principe pour la manière dont nous vivons. L’équilibre est primordial. Juste assez de nourriture, d’eau et un mode de vie sain et équilibré.

Comme l’a dit le Bouddha: «la voie du milieu» ou la modération en toutes choses.

Nous pouvons voir cette harmonie et cet équilibre dans la vie, comme l’équilibre entre les énergies du yin et du yang – ou plus de façon plus simpliste, entre le masculin et le féminin – les deux énergies opposées et catalysantes de l’univers.

zimmerman-fig11_x004-1

Dans notre corps, nous devons équilibrer, pas trop ou pas trop peu.

Notre santé est dynamique si dans notre corps il y a harmonie et équilibre entre ces deux forces.

Si l’équilibre est perturbé, et si le flux de l’une de ces forces est plus grande que l’autre, alors la maladie survient. Ces forces ou ces énergies circulent à travers des canaux très précis dans le corps, ou méridiens, et ce sont les voies énergétiques de guérison du corps.

Dans la médecine traditionnelle indienne, les méridiens sont développés.
Ce sont les nadis trouvés dans le corps physique et ces nadis constituent le système nerveux, le système circulatoire, le système digestif, le système respiratoire, le systèmes lymphatique, etc.

Les blocages dans ces nadis peuvent entraîner des problèmes de santé physique.
Les nadis peuvent également se trouver dans le corps subtil dans lequel ils portent des pensées, des sentiments et des impulsions nerveuses.
Lorsque ces nadis sont bloqués, nous perdons notre capacité à ressentir, et à nous connecter profondément avec les autres, avec l’environnement et avec nous-mêmes.

De la même manière que les veines et les artères sont importantes pour le fonctionnement du corps, les nadis s’entrelacent avec nos nerfs physiques et la matrice de la conscience pour créer le circuit de l’esprit et du soi, soutenant notre expression physique au travers des dimensions d’un autre monde.

 

YinYang

Le Chi est composé de 2 sortes de forces, le yin et le yang. 

Lorsque le flux d’énergie est bloqué, il provoque une baisse d’énergie et la maladie.

Des pratiques comme le yoga et la méditation sur ces canaux subtils d’énergie, soutiennent le flux d’énergie à travers le corps.

Selon certains textes anciens indiens, il y a 350 000 nadis ou voies énergétiques dans le corps.

Dans la médecine traditionnelle indienne et dans la science spirituelle, on dit que les énergies du corps physique, du corps subtil et du corps causal circulent à travers les nadis.

Dans ce contexte, on dit que les nadis se connectent en des points d’intensité particulière appelés « nadichakras ».

Les trois nadis les plus importants sont ceux qui courent le long de la colonne vertébrale: ida, pingala et sushumna.

Le Sushumna est le canal central de l’énergie dans le corps humain, il fonctionne en partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la couronne de la tête et transporte de l’énergie kundalini, qui est la force évolutive primitive.

La Kundalini est réveillée par le yoga et par la méditation et se trouve inerte à la base de la colonne vertébrale. L’activation de la kundalini conduit à une augmentation des états de conscience.

Le but du yoga est d’élargir le sushumna et d’unir ces voies.

Purifier les trois nadis conduit à la santé globale et au bien-être du corps et de l’esprit, ainsi qu’à la croissance spirituelle. Diverses techniques Pranayama aident à garder ces canaux nadis ouverts.

kundalini_ida_pingala-copy

Les trois nadis les plus importants sont ceux qui dirigent le long de la colonne vertébrale: ida, pingala et sushunma.

Si vous êtes sensible à l’énergie et si vous avez eu des traitements énergétiques, comme l’acupuncture, vous avez peut-être ressenti des courants d’énergie ou des flux de froid ou de chaleur, par exemple, dans les jambes ou dans les bras.
Ceci est une libération d’énergie dans les méridiens et des flux d’énergie libérés lorsque le blocage est supprimé.

Il existe de nombreuses merveilleuses modalités de guérison basées sur le système des méridiens qui favorisent une santé rayonnante.

En améliorant le flux d’énergie à travers le corps, l’équilibre et la santé est atteint et nous entrons en contact avec notre vrai moi.

L’acupuncture est une modalité thérapeutique utilisée en Chine dès la fin de l’âge de Pierre. Elle a été utilisé pour traiter toutes les maladies qui touchent les personnes. L’acupuncture est entrée dans la conscience occidentale moderne autour des années 1970, lorsque la Chine a cessé sa période d’isolement et a repris des contacts politiques et culturels avec l’étranger.

La gamme d’applications pour l’acupuncture a grandi lentement en Occident, peut-être à cause de la croyance qu’il n’y avait aucun fondement scientifique.

Peut-être que maintenant avec la preuve scientifique des méridiens, l’acupuncture deviendra plus répandue pour tous les maux, ainsi que les autres grandes modalités de guérison basées sur les énergies du corps, soutenant ainsi plus de gens pour avoir une santé et un bien-être dynamique.

Source : http://sain-et-naturel.com/ – Article original : http://upliftconnect.com/science-proves-meridians-exist/ Traduction : quanta-la-vie.com

Je remercie le blog de médecine chinoise http://www.yang-sheng.org d’avoir partagé cet article