LA VISION AYURVÉDIQUE CONCERNANT LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Je vous partage un écrit de Caroline Leleu, thérapeute en Ayurveda à Amiens, qui me paraît fort important, maintenant que c’est à la mode de prendre des compléments alimentaires comme si de rien n’était…peut être que si on s’écoutait plus et qu’on avait une vie plus saine…

Les compléments alimentaires sont partout: magasins spécialisés, pharmacies, sites internet…. c’est une entreprise florissante qui regorge tous les jours de nouvelles idées marketing pour être consommateur du nouveau complément alimentaire qui nous donnera la « santé parfaite » en nous faisant croire au miracle !!!
La médecine traditionnelle, médecine symptomatique va répondre à une carence du corps en vitamines, fer, magnésium, par la prise d’un complément alimentaire sans chercher à savoir la cause du dysfonctionnement. Le modèle biochimique ne reconnaît pas l’intelligence du corps à créer ce dont il a besoin et il ne fait pas la distinction entre les bienfaits d’une alimentation basée sur de la nourriture fraîche et complète et une alimentation à base de produits transformés.
L’Ayurveda a une approche différente de la médecine traditionnelle : Le sens de la philosophie de l’Ayurveda est que chaque individu est unique et, trouve l’équilibre de son corps et de son esprit en se connectant à son environnement et en étant en symbiose avec la nature.
L’Ayurveda considère que le corps est intelligent et donc capable de produire ce dont il a besoin.
Ainsi plusieurs études montrent que le corps humain produit de la vitamine C. Le corps et l’esprit sont intimement liés, et, l’intelligence du corps est capable de créer ce dont il a besoin, dans la mesure, bien sur, ou on lui donne ce dont il a besoin : le corps a besoin d’aliments frais et complets, de plantes, et une attitude saine et heureuse envers la vie.
L’Ayurveda n’est pas contre les compléments et recommande d’ailleurs les plantes mais il s’agit d’être vigilant et de prendre en compte tous les paramètres nécessaires pour maintenir l’homéostasie :
A/ NOTRE CAPACITÉ DIGESTIVE
B/ SUIS-JE ÉPANOUI DANS MA VIE, OU SUR LA VOIE DE L’ÉPANOUISSEMENT ?
D/ LA NOCIVITÉ DES PRODUITS CHIMIQUES
C / L’IMPORTANCE DE CONSOMMER UNE ALIMENTATION SAINE
E/ CONSOMMER DES COMPLÉMENTS A BASE DE PLANTES
A/ NOTRE CAPACITÉ DIGESTIVE

Les Compléments alimentaires sont difficiles à digérer et ils nécessitent donc une capacité digestive importante. Ils sont composés de substances très concentrées et de ce fait difficiles à transformer par les enzymes digestives. On considère que la plupart des consommateurs des compléments alimentaires ne profitent en réalité que de 5 à 25% de leurs propriétés ; cela se vérifie pendant la miction ou les 75 à 95% donnent à l’urine une couleur vive ou une odeur forte.
Ainsi, toute personne souffrant de problèmes digestifs (ballonnements, allergies, nausées, mycoses, constipation, coliques….) ne devrait pas consommer de compléments alimentaires car sa digestion ne fonctionne pas correctement ; prendre dans ces cas des compléments ne fait qu’aggraver la situation. L’Ayurveda travaille alors sur l’augmentation de la capacité digestive (Agni) de la personne considérée en Ayurveda comme la clé de la santé.

B/ SUIS-JE ÉPANOUI DANS MA VIE, OU SUR LA VOIE DE L’ÉPANOUISSEMENT ?
Il convient en premier d’avoir « un esprit sain dans un corps sain « adage très connu…. et pourtant laissé encore trop de côté.
En Ayurveda, on porte un regard particulier sur notre capacité à s’accomplir dans la vie, car c’est une des clés pour que notre corps réagisse correctement aux besoins changeants de nourriture, stress, et défenses immunitaires.
Si notre esprit et notre corps ne sont pas satisfait de leur condition personnelle, alors la capacité de l’intelligence du corps à fabriquer ou à synthétiser ce dont il a besoin diminue fortement et peut amener au bout d’un certain temps à un dysfonctionnement du métabolisme digestif aboutissant à une malabsorption et une mauvaise assimilation des nutriments nécessaires.
Beaucoup d’études montrent que 80% des maladies proviennent du stress, et surtout de la manière dont nous réagissons face à lui. Il suit une baisse de l’immunité résultant d’une mauvaise digestion du stress.
En Ayurveda, notre capacité à synthétiser les nutriments (Agni) est liée à la fois à l’immunité (Ojas) et à la fonction hormonale (shukkra) lesquelles sont toutes les 2 diminuer par un stress prolongé

C / L’IMPORTANCE DE CONSOMMER UNE ALIMENTATION SAINE
Le sucre blanc raffiné inhibe le système immunitaire ; La moyenne des occidentaux consomme 150g de sucre blanc raffiné par jour soit à peu prés 40% de leurs calories journalières, supprimant leurs défenses immunitaires pour 1/3 ou la moitié de leur journée. Les effets inhibant de la consommation de sucre commençant 30mn après leur consommation et dure plus de 5h. Nombreuses sont les personnes qui prennent des compléments alimentaires pour renforcer l’immunité, il serait préférable de supprimer le sucre blanc ; par sucre blanc on ne se limite pas aux bonbons, gâteaux ou autres sucreries, mais aussi tout le saccharose présent dans l’industrie alimentaire.
Il convient donc de consommer en premier une alimentation saine, de saison, adapté à notre constitution et de limiter au maximum les plats industriels et raffinés, les restes, l’alimentation en boîte…..

D/ LA NOCIVITÉ DES PRODUITS CHIMIQUES
L’Ayurveda considère que les compléments naturels sont meilleurs que les produits chimiques mais ils restent néanmoins « toxiques » pour le corps car ils ont subi un processus de transformation.
En prenant une dose journalière de complément alimentaire « chimique « minéral ou vitamine, on impose une tension supplémentaire sur les organes de filtration (foie et reins). N’importe quel complément alimentaire aura à long terme une conséquence négative sur le foie et les reins. Également, l’usage répété de n’importe quel vitamine ou minéral à long terme aura tendance à créer une déficience sur l’élément précis ou on apporte des compléments : en effet au fur et à mesure, l’organisme perd sa capacité à produire et synthétiser la vitamine ou le minéral que l’on prend tous les jours.
« La seule exception concerne la substance naturelle qui a été moulu et encapsuler car elle n’a été ni chauffé et ne provient pas d’une extraction chimique : il s’agit généralement d’une plante ou d’une herbe » (A.Smith)

E/ CONSOMMER DES COMPLÉMENTS A BASE DE PLANTES
L’Ayurveda donne un autre sens à la consommation de compléments et préconise de prendre des formules à base de plantes avec auparavant un diagnostic établi par un praticien qui choisira quel type de complément convient par rapport à la constitution, le métabolisme et l’état d’esprit du moment de chacun (selon les paramètres énoncés ci-dessus).
Il faut prendre en compte également le facteur environnemental qui n’est pas à négliger : les produits chimiques de l’environnement, produits ménagers, pilule contraceptive, engrais…. que nous respirons quotidiennement et qui diminuent notre immunité et perturbent la fonction métabolique normale.
L’Ayurveda utilise les plantes et les épices à des fins médicinales depuis des milliers d’années pour maintenir la santé et stimuler le métabolisme.
Les plantes sont considérées comme des aliments concentrés en minéraux, vitamines, lipides, protéines, et glucides. Elles ont une action douce et thérapeutique pour le corps humain.
Les plantes sont faciles à digérer (quand toutes les conditions sont remplies : choix de la plante, dosage, moment dans la journée…) Un grand nombre d’entre elles ont la capacité d’augmenter les enzymes digestives dans le foie et l’intestin grêle ; elles sont un soutien pour la digestion des autres aliments. L’esprit est satisfait également car les plantes flattent les sens du gout et de l’odorat.
En Ayurveda, on dit qu’il faut consommer des épices et des plantes tous les jours pour conserver un bon fonctionnement des enzymes digestives (un bon Agni) mais attention cela ne remplace pas un régime alimentaire et une hygiène de vie équilibrés.
Les plantes s’utilisent soit en tisane, décoction ou avec un peu d’eau chaude avant, pendant ou après le repas – Il existe des plantes pour chaque constitution.
Il est recommandé de consulter un praticien en Ayurveda pour toute prise et dosage des plantes.

Om Shanti Om !
Caroline
ANAHATA Ayurveda (Amiens)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :