STAGE DE YIN YOGA SOLIDAIRE SAMEDI 7 JANVIER

om

 

Après les fêtes, venez à equilibrer votre système digestif avec une pratique de yin yoga centrée sur les méridiens de l’estomac, la rate, le foie et la vésicule biliaire

1e session: 10h-12h

2e session: 14h-16h

Possibilité  de faire une troisième session si les autres deux sont complètes.

Le stage aura lieu au cabinet d’ergothérapie au  8 boulevard 21e Régiment Aviation; 54000 Nancy

Tous les dons seront renversés à la ONG Syria Charity.

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements.

 

Pour les inscriptions, contactez moi par téléphone au 06.81.30.30.14 ou bien par mail muntsa6@yahoo.es

 

 

 

Bonnes Fêtes!

 

Featured Image -- 2685

Je vous souhaite des fêtes remplies d’amour, santé, sourires, bonheur et beaucoup de Yoga!

Je vous remercie du fond  du coeur pour votre bienveillance, amitié et douceur. Merci encore d’être là en train de créer un monde meilleur.

 

On se retrouve sur le tapis à partir du 2 janvier

 

Om shanti,

 

muntsa

 

STAGE DE YIN YOGA SOLIDAIRE SAMEDI 3 DÉCEMBRE

om

STAGE DE YIN YOGA ET MÉDITATION SOLIDAIRE

Samedi 3 Décembre

Venez à nourrir et accompagner l’énergie de l’hiver (l’énergie du Rein et de la Vessie)

1ère session: 10h-12h (on fermera la porte à 9h55)

2ème session: 14h-16h (on fermera la porte à 13h55)

3ème session: 16h30-18h30

Le stage aura lieu au cabinet d’ergothérapie au  8 boulevard 21e Régiment Aviation; 54000 Nancy

Tous le bénéfices iront à l’ONG Syria Charity

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements.

Pour les inscriptions, merci de me contacter par téléphone au 06.81.30.30.14 ou par mail muntsa6@yahoo.es

Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver

elisecare

 

Au mois de Novembre l’année dernière, je suis allée à Aix en Provence au congrès français de la médecine chinoise. Lieu où j’ai pu rencontrer d’autres professionnels et assister à des conférences super intéressantes… mais il y en avait une qui attirait plus l’attention que les autres.  Celle de Élise Boghossian, fondatrice de l’ONG Elisecare (qui  à l’époque s’appelait Shennong &Avicenne). Elisecare traite les personnes qui se trouvent dans les camps de réfugiés avec l’acupuncture qu’elles aient des douleurs articulaires, de l’angoisse et de la déprime, des douleurs dues à des amputations, des problèmes digestifs et de tout ce que vous pouvez imaginer (et encore plus).

Le moment venu… elle est montée sur scène et nous a présenté son association. Elle venait de rentrer d’Irak. Elle débordait d’énergie. De l’énergie et de l’enthousiasme de ceux qui savent que leur cause est juste et que cela vaut le coup de la faire connaître et d’unir les gens à leurs efforts. Nous avons pu visionner un petit film qui était remplie de tristesse, force, courage, peine, douleur, aide, solidarité…tout en un. Je pense que plus d’une larme a été versée dans la salle.

Moi qui ai toujours voulu faire de l’humanitaire… il me faillait tout d’abord finir mes études de médecine chinoise et maintenant…il va falloir que je gagne de l’expérience afin de pouvoir faire face à des situations extrêmes.

La semaine dernière je suis retournée à ce congrès, et même si Élise ne présentait aucune conférence, elle était là. De nombreuses personnes autour de son stand qui étaient  intéressées par son son projet et par son parcours. Cette fois-ci, j’ai pu acheter son livre «Au Royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver. Soigner en zone de guerre». Une semaine plus tard…il est fini. Élise parle de son parcours, des ses études et de son apprentissage, des raisons qui l’ont amenée à créer cette ONG et du travail dans les camps de réfugiés. C’est un livre qui parle directement au cœur, qui est touchant et qui nous montre, une fois de plus, que, à notre échelle, nous pouvons créer un monde meilleur. Comme le dit Élise, « l’avenir c’est la coopération des altruistes »

Je ne peux que vous recommander de le lire!

Si vous voulez en savoir plus sur Elisecare…http://www.elisecare.org/en/

La science prouve enfin l’existence des méridiens

La science prouve enfin que les méridiens existent

Méridiens

Que signifie « la fusion de la spiritualité et de la science » pour vous ?

« Dans toutes les cultures et dans toutes les traditions médicales précédant les nôtres, la guérison était accomplie en déplaçant les énergies. » – Albert Szent-Györgyi, biochimiste et Prix Nobel.

Dans la Médecine traditionnelle chinoise nomme JingLuo le réseau complexe qu’emprunte le Qi pour circuler dans le corps humain. Le terme Jing évoque l’idée de trajets, ce que nous appelons les Méridiens, tandis que Luo évoque les multiples ramifications et croisements dérivant des branches principales des Méridiens. L’ensemble forme les « Systèmes-Méridiens » qui alimentent ou qui relient les différentes parties du corps, et qui établissent des connexions entre les Viscères, dans l’organisme, et les points d’acupuncture, à la surface du corps.

Pendant des siècles, dans plusieurs cultures, les anciens gardiens de la sagesse et les guérisseurs avaient une bonne compréhension du corps énergétique. Les techniques traditionnelles de guérison de Chine, d’Inde, du Japon et du Tibet, ainsi que celles d’autres pays, ont toutes parlé des canaux d’énergie, méridiens ou nadis le long desquels l’énergie vitale circule.

La vie était considérée comme un phénomène de bio-électricité et d’énergie vibratoire et par conséquent la santé tournait autour de l’équilibrage énergétique par divers moyens.
La vie existait grâce à la force de vie et à l’énergie qui traverse et anime le corps, nous permettant de bouger, respirer, digérer les aliments, penser et même ressentir.

Meridians3

Les anciennes techniques traditionnelles de guérison parlaient toutes des canaux d’énergie, sen, méridiens ou nadis.

Les canaux d’énergie

Cette force vitale ou Qi, est composée de 2 types de forces, yin et yang, et circule le long d’un réseau sophistiqué de voies énergétiques ou autoroutes, parcourant le corps.

Il y a plus de 2000 ans les anciennes cultures connaissaient l’existence de ces canaux d’énergie.
Ils sont appelés «sen» en Thaïlande, «nadis» en Inde, «méridiens», «canaux» ou «vaisseaux» en Chine et au Japon, et «canaux» au Tibet.
En Inde, où de nombreux arts de guérir orientaux ont été développés, il est dit qu’il existe 72 000 nadis ou voies d’énergie.

La maladie est considérée comme un blocage, dans ces canaux, du flux d’énergie.
Tout une gamme de traditions médicinales, y compris l’acupuncture, l’acupression, le massage et le yoga, sont fondées sur le principe de l’existence de ces canaux ou voies énergétiques, appelés aussi méridiens ou nadis, qui parcourent l’ensemble du corps dans un vaste réseau.

Bien qu’il puisse sembler un peu farfelu pour certains de considérer que le corps soit fait d’énergie alors que nous sommes constitué de chair et d’os à la base, nous sommes un champ d’énergie, intégré dans un autre champ d’énergie.

Nos corps sont de nature électromagnétique et la science a mesuré ces fréquences avec des machines de pointe, comme ECG et l’IRM, pendant de nombreuses années. De nombreuses études montrent que ces voies énergétiques et ces points conduisent l’électricité même lorsque des aiguilles ne sont pas utilisées.
Et la technique de massage Shiatsu a été créé pour obtenir les mêmes effets énergétiques.
De même, le Qi Gong, le Tai Chi et les postures de yoga, ont été créés pour augmenter la conductivité électrique aux acupoints, mais la science n’a jamais cru à l’existence des méridiens jusqu’à présent.

acupuncture2

Une gamme de traditions de guérison qui sont fondées sur le principe des méridiens. 

La recherche scientifique

Les scientifiques de l’Université nationale de Séoul ont confirmé l’existence des méridiens, qu’ils désignent comme un « système primo-vasculaire. » Ils disent que ce système est un élément crucial du système cardio-vasculaire.

Auparavant, le scientifique nord-coréen Kim Bong-Han a suggéré l’existence des méridiens au début des années 1960. Il y a plus de 50 ans, S. Kim Bong-Han a montré que de nouvelles structures tubulaires existaient à l’intérieur et à l’extérieur des vaisseaux sanguins et des vaisseaux lymphatiques, ainsi que sur la surface des organes internes et sous le derme. Il croyait que c’étaient des lignes de méridien traditionnelles. Les méridiens sont ensuite appelés « canaux de Bonghan » ou canaux, après sa découverte, et maintenant l’existence de ce système dans divers organes a été corroboré par d’autres recherches.

Les chercheurs coréens d’aujourd’hui croient maintenant que le système primo-vasculaire est en fait la composante physique du système de méridien utilisé en acupuncture.
Et ils suggèrent également que ce système soit impliqué dans l’acheminement du flux énergétique et de l’information, relayée par des bio-photons (qui sont les ondes électromagnétiques de la lumière) et par l’ADN.

DNAimage-1

Il pourrait y avoir un lien entre les méridiens, l’énergie et l’information diffusée par l’ADN.

Les scientifiques coréens étudient la médecine orientale avec des méthodes biophysiques et injectent une solution contenant un colorant spécial qui colore les méridiens. En injectant ce colorant dans les points d’acupuncture, ils ont pu voir des lignes fines. Celles-ci ne se voient pas sur les sites où ne se trouvent pas d’acu-points et donc pas de méridiens.

Les chercheurs ont découvert que les méridiens ne se limitent pas à la peau, mais sont en fait un système de canaux au travers desquels un liquide circule, et que ce liquide peut former des agrégats de cellules souches.

Auparavant, les scientifiques utilisaient une combinaison de techniques d’imagerie et de tomodensitométrie pour observer des points concentrés de structures micro vasculaires qui correspondaient clairement à la carte des points d’acupuncture créés par les praticiens chinois dans les temps anciens.

Dans une étude publiée dans le « Journal of Electron Spectroscopy et related phenomena » (« le Journal de Spectroscopie Électronique et des Phénomènes Liés »), les chercheurs ont utilisé un scanner avec un rayonnement sur des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture. Les tomodensitométries ont révélé une distinction claire entre les structures anatomiques des points de non-acupuncture et des points d’acupuncture.

Blue-die-pic

Les chercheurs ont injecté une coloration spéciale qui teinte les méridiens. 

Le système des méridiens

Il y a 12 paires de méridiens primaires et 2 méridiens simples intermédiaires, 6 yang et 6 yin. Les méridiens yang descendent le long du corps et les méridiens yin remontent le long du corps.

Chaque méridien est également lié à un élément.
Chaque méridien est plus actif à un certain moment de la journée ou de la nuit et chaque méridien est influencé par un élément ou une saison.

La nature des méridiens dans leur structure élémentaire, et comme vaisseaux transportant la force de vie, montre la connexion complexe et profonde de notre corps à l’univers, au niveau cellulaire.

Nous sommes intimement liés par les éléments, la structure énergétique et les flux d’énergie, à toute vie, à un niveau cellulaire.

Notre terre est aussi connu pour avoir des voies énergétiques ou des lignes telluriques, comparables aux méridiens.

MeridianMannequin2

La carte a été créée par les praticiens chinois il y a près de 2000 ans.

Comment les méridiens sont-ils liés à notre santé ?

Notre corps a besoin d’équilibre.

Un flux ou une énergie équilibré, pas trop ou pas trop peu, est propice à une bonne santé.

C’est le même principe pour la manière dont nous vivons. L’équilibre est primordial. Juste assez de nourriture, d’eau et un mode de vie sain et équilibré.

Comme l’a dit le Bouddha: «la voie du milieu» ou la modération en toutes choses.

Nous pouvons voir cette harmonie et cet équilibre dans la vie, comme l’équilibre entre les énergies du yin et du yang – ou plus de façon plus simpliste, entre le masculin et le féminin – les deux énergies opposées et catalysantes de l’univers.

zimmerman-fig11_x004-1

Dans notre corps, nous devons équilibrer, pas trop ou pas trop peu.

Notre santé est dynamique si dans notre corps il y a harmonie et équilibre entre ces deux forces.

Si l’équilibre est perturbé, et si le flux de l’une de ces forces est plus grande que l’autre, alors la maladie survient. Ces forces ou ces énergies circulent à travers des canaux très précis dans le corps, ou méridiens, et ce sont les voies énergétiques de guérison du corps.

Dans la médecine traditionnelle indienne, les méridiens sont développés.
Ce sont les nadis trouvés dans le corps physique et ces nadis constituent le système nerveux, le système circulatoire, le système digestif, le système respiratoire, le systèmes lymphatique, etc.

Les blocages dans ces nadis peuvent entraîner des problèmes de santé physique.
Les nadis peuvent également se trouver dans le corps subtil dans lequel ils portent des pensées, des sentiments et des impulsions nerveuses.
Lorsque ces nadis sont bloqués, nous perdons notre capacité à ressentir, et à nous connecter profondément avec les autres, avec l’environnement et avec nous-mêmes.

De la même manière que les veines et les artères sont importantes pour le fonctionnement du corps, les nadis s’entrelacent avec nos nerfs physiques et la matrice de la conscience pour créer le circuit de l’esprit et du soi, soutenant notre expression physique au travers des dimensions d’un autre monde.

 

YinYang

Le Chi est composé de 2 sortes de forces, le yin et le yang. 

Lorsque le flux d’énergie est bloqué, il provoque une baisse d’énergie et la maladie.

Des pratiques comme le yoga et la méditation sur ces canaux subtils d’énergie, soutiennent le flux d’énergie à travers le corps.

Selon certains textes anciens indiens, il y a 350 000 nadis ou voies énergétiques dans le corps.

Dans la médecine traditionnelle indienne et dans la science spirituelle, on dit que les énergies du corps physique, du corps subtil et du corps causal circulent à travers les nadis.

Dans ce contexte, on dit que les nadis se connectent en des points d’intensité particulière appelés « nadichakras ».

Les trois nadis les plus importants sont ceux qui courent le long de la colonne vertébrale: ida, pingala et sushumna.

Le Sushumna est le canal central de l’énergie dans le corps humain, il fonctionne en partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la couronne de la tête et transporte de l’énergie kundalini, qui est la force évolutive primitive.

La Kundalini est réveillée par le yoga et par la méditation et se trouve inerte à la base de la colonne vertébrale. L’activation de la kundalini conduit à une augmentation des états de conscience.

Le but du yoga est d’élargir le sushumna et d’unir ces voies.

Purifier les trois nadis conduit à la santé globale et au bien-être du corps et de l’esprit, ainsi qu’à la croissance spirituelle. Diverses techniques Pranayama aident à garder ces canaux nadis ouverts.

kundalini_ida_pingala-copy

Les trois nadis les plus importants sont ceux qui dirigent le long de la colonne vertébrale: ida, pingala et sushunma.

Si vous êtes sensible à l’énergie et si vous avez eu des traitements énergétiques, comme l’acupuncture, vous avez peut-être ressenti des courants d’énergie ou des flux de froid ou de chaleur, par exemple, dans les jambes ou dans les bras.
Ceci est une libération d’énergie dans les méridiens et des flux d’énergie libérés lorsque le blocage est supprimé.

Il existe de nombreuses merveilleuses modalités de guérison basées sur le système des méridiens qui favorisent une santé rayonnante.

En améliorant le flux d’énergie à travers le corps, l’équilibre et la santé est atteint et nous entrons en contact avec notre vrai moi.

L’acupuncture est une modalité thérapeutique utilisée en Chine dès la fin de l’âge de Pierre. Elle a été utilisé pour traiter toutes les maladies qui touchent les personnes. L’acupuncture est entrée dans la conscience occidentale moderne autour des années 1970, lorsque la Chine a cessé sa période d’isolement et a repris des contacts politiques et culturels avec l’étranger.

La gamme d’applications pour l’acupuncture a grandi lentement en Occident, peut-être à cause de la croyance qu’il n’y avait aucun fondement scientifique.

Peut-être que maintenant avec la preuve scientifique des méridiens, l’acupuncture deviendra plus répandue pour tous les maux, ainsi que les autres grandes modalités de guérison basées sur les énergies du corps, soutenant ainsi plus de gens pour avoir une santé et un bien-être dynamique.

Source : http://sain-et-naturel.com/ – Article original : http://upliftconnect.com/science-proves-meridians-exist/ Traduction : quanta-la-vie.com

Je remercie le blog de médecine chinoise http://www.yang-sheng.org d’avoir partagé cet article

Quelle année!

290657_10150336417549332_144932678_o

 

Depuis toujours j’ai aimé étudier. Mais suite à mes nombreux déménagements, je n’avais pas eu la possibilité de suivre de longues études depuis un moment. J’aime bien m’améliorer, utiliser d’autres techniques pour traiter mes patients, suivre des formations de yoga pour acquérir plus de connaissances…

En rentrant en France après quelques années à l’étranger, et sans vraiment chercher de formation car je devais déjà trouver un travail, deux formations sont apparues à moi. Comme un signal auquel il fallait que je réponde. C’était le moment!

Je voulais étudier la médecine chinoise depuis pas mal d’années et la yogathérapie, étant prof de yoga et kiné, s’était apparu comme évidence. Une opportunité que je ne devais pas laisser passer.

Le mois d’avril, j’ai fini ma formation de yogathérapie avec Dr NC et Bernard Bouanchaud. Trois ans d’études qui m’ont beaucoup appris sur le yoga et sur moi même. J’ai fait de très belles rencontres. Trois ans de partage qui m’ont amené aussi à passer un séjour en Inde. Un séjour qui me remplie encore les yeux d’étoiles.

Et depuis mercredi…je peux dire que j’ai également réussi ma formation de médecine chinoise, ce qui me remplie de joie et d’humilité. Je ne peux que remercier mon professeur Eric Bourbonnais de son partage, de son savoir faire et de sa passion contagieuse.

Les études continuent…

 

Pour en savoir plus sur la Médecine Traditionnelle Chinoise

Ancient-Acupuncture-chart2

 

Étant étudiante de médecine chinoise, j’essaie de chercher autant d’information que je peux sur le sujet!

Navigant sur internet, j’ai pu trouver cette page que je recommande à tous ceux qui pourraient être intéressés par la médecine chinoise. Vous y trouverez le trajet des méridiens et des informations sur ces points. Très graphique et facile à utiliser!

 

http://www.lesbonnesmains.com/MTC/

Humanisons la guérison

En naviguant sur internet, alors que je révise pour mes examens de médecine chinoise, je suis tombée sur cette vidéo qui explique bien la façon dont je conçois le soin et l’aide à la personne. Un traitement où rien n’est mis de côté, où le patient a le droit de recevoir tous les traitements possibles pour arriver à un état de santé idéal. Imaginez un endroit où, en plus de la médecine conventionnel, on pourrait être soigné avec la médecine chinoise, l’ayurveda, le yoga, le Qi-Gong, l’art-thérapie… cela serait un endroit où l’être humain serait traité dans la globalité et où une vrai guérison serait possible.

J’espère que ce sera possible bientôt. De plus en plus, les patients sont à la recherche de la vrai guérison, ils sont conscients que ce n’est pas que le corps qu’il faut guérir et qu’une remise en question est nécessaire. On commence à trouver des « techniques non-conventionnelles » dans les hôpitaux, des équipes multidisciplinaires, des thérapeutes de toutes sortes dans la rue. Alors…peut être est-ce un rêve qui deviendra réalité prochainement?

 

N’hésitez pas à regarder http://www.humanisonslaguerison.org

Et vous…qu’en pensez vous?

 

 

Et si la Médecine Chinoise commençait à être reconnue comme elle le mérite?

clinic_art

 

La médecine chinoise continue à montrer son efficacité. Les études sur les infections parasitaires, comme le paludisme, ont obtenu le prix Nobel de Médecine cette année. Tou Youyou et son équipe ont montré que l’armoise, plante utilisée en médecine chinoise, notamment pour faire les moxas, pourrait aider à la lutte contre le paludisme.

Ceci est une grand ouverture de la médecine chinoise au monde! Est-ce que cela va aider à ce qu’elle soit reconnue? On verra bien, mais je pense que, au moins, il y a aura des personnes qui vont s’intéresser à cette médecine, où la personne est tout d’abord traitée dans sa globalité.

Je vous laisse un lien afin d’en savoir plus sur son histoire!

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/05/prix-nobel-medecine-chinoise-traditionnelle-recompensee-travaux-tu-youyou-paludisme_n_8243698.html