Survivre les petits problèmes de l’automne grâce à l’Ayurveda

rhume_dessin_gratuit_-_medecine_image_20160410_1368397230

 

L’automne peut être, pour beaucoup d’entre nous, synonyme de grippe, rhûme… en ce moment, c’est le cas pour de nombreuses personnes qui m’entourent.
L’Ayurveda parle de ces problèmes comme etant lié a un déséquilibre de Kapha et Vata. C’est à dire, le froid, la pluie, le vent. Mais un régime incorrecte fera aussi être plus sensible à ce type d’affections car notre système immunitaire est faible, notre organisme va creer plus de mucosité…

Il y a des petits conseils ayurvédiques pour éviter ces affections, qui sont souvent peu graves, mais qui sont neanmoins très dérangeantes:

– boire de l’eau tiède afin d’hydrater notre organisme et éviter tout ce qui tend à le deshydrater.

– boire des tisanes avec des épices qui vont rechauffer et nourrir l’organisme. La tisane de Noël est idéal, avec son gingembre, clou de girofle, cannelle…

– utiliser le curcuma dans la cuisine. Comme expliqué dans un autre article, le curcuma est antibiotique, antivirale et antiinflammatoire.

– évitez les produits raffinés et les produits laitiers, car ils favorisent la formation de mucosité.

– une pratique douce de yoga, mais avec des pranayamas et postures pour travailler l’ouverture de la poitrine.

– et surtout… prenez du temps pour vous reposer. Si vous êtes tombé malade, possiblement votre corps est en train de vous dire que vous avez besoin de repos.

Publicités

Une nouvelle aventure

Des années que je m intéresse et je me forme en yoga et ayurveda. Hier, j’ai commencé une nouvelle aventure. J’ai commencé une formation en « Yoga et Ayurveda » avec Michèle Lefèvre et Isabelle Hernandez de l’école Yogamrita. Je serais ravie de partager cela avec vous. Au cabinet, ici dans le blog avec des articles et bientôt dans des petits week-ends. 
Plein de gratitude envers Michèle et Isabelle et aussi envers la vie 

Des Hasta Mudras pour affronter l’été

Mais… Que sont les Hasta Mudras? Tout simplement, des postures avec les mains. Hasta signifie main et Mudra sceau.

Nous pouvons utiliser ces mudras dans notre pratique, notre méditation et ils vont nous permettre canaliser, diriger l’énergie.

Étant spécialisée en rééducation de la main, j’ai commencé à les utiliser il y a plusieurs années afin de faire travailler mes patients afin qu’ils puissent améliorer leur manque de mouvement.

Plus tard, je les ai redécouvert dans la pratique du yoga et c’est un vrai plaisir de les utiliser dans ma pratique et ma méditation.

Je voulais vous en présenter quelques uns à utiliser en ce moment afin d’affronter mieux les grandes chaleurs.

 

JALA MUDRA

jala mudra

Mudra qui associe l’élément eau (auriculaire) et l’élément feu ( le pouce).

Il prévient la rétention des liquides et évite la déshydratation.

Vous pouvez faire ce mudra au long de votre pratique de yoga ou méditation.

 

VYANA MUDRA

vyana

 

Il améliore la circulation et permet de calmer l’hypertension.

Il aide à regagner l’énergie vitale et à distribuer la chaleur dans le corps afin de le maintenir à la même température

 

PITTA NAASHAK MUDRA OU PRANA MUDRA

20170709_161827

Il va calmer l’excès de Pitta (=chaleur) du corps

Il accroît les niveaux d’énergie dans le corps. très recommandé chez les personnes malades ou sortant d’une intervention chirurgicale…

 

GANESHA MUDRA

20170709_200143

 

A part de nous donner du courage et de renforcer le cœur tout en libérant la tension dans la poitrine, ce mudra va aider à traiter les difficultés digestives que l’on trouve souvent en cette saison

 

 

 

 

 

 

Petits conseils ayurvédiques pour survivre la chaleur

Et si cette science millénaire pouvait nous aider à mieux vivre la chaleur de l’été? Personnellement… j’y crois et je le pratique!

Merci Amanda do Santos et Ayurveda Magazine pour votre partage

L’Ayurveda est intimement liée aux cycle de la Nature et de l’Univers. Nous pensons en effet que, plus l’être humain s’adapte aux « rythmes » des saisons, des marées, du jour et de la nuit… en termes d’alimentation mais aussi d’hygiène de vie, plus rapidement il retrouvera un équilibre parfait, de bon sens ! Et quel plus…

via Petits conseils ayurvediques pour survivre à la chaleur ! Par Armanda Dos Santos — Ayurvéda Magazine

Shatavari,une plante qui vous veut du bien

Je partage ici un article très intéressant du blog « Les Aventures Vertes de Sophie ».

Shatavari, plante allié de la santé des femmes, utilisée largement dans la médecine ayurvédique

Merci Sophie pour ce beau article ;).

 

Parlons aujourd’hui ayurvéda 🙂 Je voulais vous partager une plante ancestrale ayurvédique : Le shatavari que j’ai découvert lors de ma formation en ayurvéda. J’adore cette plante parce qu’elle est très bénéfique pour le corps notamment pour le système reproducteur et elle soigne et pense les douleurs liées au cycle féminin (mais aussi de nombreux […]

via Le Shatavari : votre nouvel allié santé ayurvédique —

Petite recette pour renforcer notre Agni

IMG_0274

 

Après une semaine de yoga et ayurveda avec Michèle Lefèvre du blog yogamrita et un weekend de yoga et ayurveda avec Ganga et Alaknanda de l’ashram  Shri Santosh Puri Ashram de Haridwar (merci Émilie de les avoir faire venir, c’était magique!), j’ai pu, une fois de plus, voir l’intérêt d’avoir un agni en pleine forme.

Mais… qu’est ce que cet Agni?

L’Ayurveda nous dit que notre santé dépend de l’état de notre feu digestif. Ce feu digestif qui digère ce que nous mangeons mais aussi ce que nous sentons, vivons… Tout problème de santé physique ou émotionnelle sera en lien avec un dérèglement de ce feu digestif.

Je partage ici une recette que j’ai pu apprendre lors de la semaine que j’ai passée avec Michèle, qui la reçue elle même de Dr Partap Chauan et que je trouve, au passage, super bonne.

A prendre avant chaque repas:

  • 1 cuillère à café de gingembre frais
  • quelques graines de cumin grillé
  • 1 pincée de sel

Le tout mélangé avec du jus de citron.

Pour moi ça marche super. Et pour vous?

Petits conseils ayurvédiques pour commencer le printemps en douceur

porcelain flower

 

Après cet hiver, le soleil de ce weekend nous annonce que nous sommes bien entrés dans le printemps. Le printemps est une saison de renaissance. La vie revient. C’est la saison du renouveau et de la croissance. Et cela est bien visible avec la nature qui nous épate avec les fleurs qui fleurissent et les oiseaux qui chantent.

Notre corps réagit de la même façon. Il sent que c’est le moment de se mettre en mouvement, il veut se débarrasser de ce dont il n’a plus besoin. Il cherche l’équilibre et la légèreté. La joie et le bonheur sont au rdv.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous vont associer cette saison aux allergies, aux problèmes ORL…

Le début du printemps nous ramène également à cette lourdeur dûe à l’humidité, qui nous fait sentir que le démarrage est difficile et lent. En Ayurveda, on parle de Kapha, qui veut dire «ce qui fleurit dans l’eau » en sanskrit.

Le printemps est une saison de nettoyage et c’est pour cela que l’on ressent l’envie de manger du cru, des salades, des fruits… mais… attention à pas abuser du cru, car cela amène encore plus d’humidité.

Il faudrait donc également manger des aliments de nature piquante, amère et astringente, comme l’oignon, l’ail, le gingembre, le poivre noir, le radis. Il faut manger chaud et des aliments légers qui soient faciles à digérer. Évitez les fritures et les aliments lourds à digérer. Les produits laitiers sont à diminuer car il génèrent du mucus et de la stagnation. Évitez également le grignotage et les goûts sucrés ou aigres.

N’hésitez pas à boire chaud ou à température ambiante. Surtout pas froid! Ceci va permettre d’équilibrer la fabrication du mucus, d’équilibrer l’humidité dans le corps et permettre au corps de mettre ses mécanismes d’élimination et de purification en place.

Après ces derniers mois passés à l’intérieur et au calme, le printemps nous encourage à mettre en mouvement notre corps, afin d’éliminer l’humidité et la stagnation de la saison passée.

A niveau de la pratique du yoga, les salutations au soleil, les postures de guerriers, les ouvertures du cœur et les torsions seront à privilégier. Étant donné que le méridiens d’acupuncture du foie et de la vésicule biliaire (organes de la saison en médecine traditionnelle chinoise) se trouvent au niveau des hanches, on va essayer de travailler l’intérieur et l’extérieur de nos jambes avec des postures comme l’aigle, le pigeon, la tête de vache…

Les techniques de pranayama, kaphalabati et bastrika sont des respirations qui vont activer notre corps et le nettoyer, ce qui va nous aider à calmer notre mental.